FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'origine des Natifs de Norand

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Rêves d'Autres Mondes Index du Forum -> Grimoire des Légendes
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Scyn



Inscrit le: 17 Fév 2005
Messages: 389
Localisation: Annecy

MessagePosté le: Lun Aoû 01, 2005 8:58 am    Sujet du message: L'origine des Natifs de Norand Répondre en citant

Dans toutes les cultures de Norand, différentes versions de la naissance des Natifs existent, mais dans toutes, on retrouve celle qui suit, c'est pourquoi nombre de sages la tiennent aujourd'hui pour celle contenant le plus de faits historiques... Voici donc ce que l'on raconte

Lorsqu'Isgaard, le Premier Né, contempla la terre nouvelle qui s'offrait à sa vue, le Monde Connu s'étendait du Désert Akabyrien, au Sud, jusqu'aux foret marécageuses impénétrables au Nord du Continent, et de la pointe Occidentale du continent, jusqu'a l'imposante Montagne Eternelle. Deux iles, Kelzan et Sirmenel, complétaient ce qu'Isgaard appela Norand.

Volant lentement au dessus de ce hâvre de paix, le Dragon Or couvrit celui ci de vie: Animaux et créatures étranges, petits êtres surfaciens, immenses créatures aquatiques... La vie jailli sur Norand, selon la volonté d'Isgaard. Celui ci, en inventeur passionné, continua à créer les créatures qu'il souhaitait voir fouler le sol fertile de Norand. Mais bientot, il observa certains changements en Norand: Certaines de ses créations avaient légèrement changé d'apparence... Certaines commençaient a se déplacer sur deux pattes, au lieu de deux et apprenaient a se servir de leurs membres supérieurs comme outils... D'autres, au contraire, n'évoluaient pas, et restaient telles quelles, paisibles animaux et créatures inoffensives... Enfin, certaines développaient de redoutables armes: croc, griffes et muscles puissants... Fasciné, Isgaard décida de laisser ce monde nouveau, livré a lui même, et de voir ce qu'il en sortirait.

Après un long temps d'observation, le Premier Né choisit trois races, auxquelles il offrit la pensée.
Il nomma ces trois races elfes, humains et halfelins. Les trois races étaient très différentes: les elfes étaient des créatures douces et amicales, remarquables en tous points, tant en talents qu'en beautés, pleines de magie. Agiles mais peu robustes, les elfes se dirigeaient doucement vers la magie, sur leur douce ile de Sirmenel. Les humains étaient indéfinissables: a chaque fois qu'Isgaard tenta d'étudier cette race, il fut frappé par son inconstance: les humains pouvaient se montrer les êtres les plus intelligents du monde, tout comme les plus bêtes. Ils naissaient plus beaux que le plus majestueux des elfes, ou plus laids que les créatures qui devinrent par la suite les gobelins... Chaque individu était différent de son voisin, tant par ses gouts, que par la couleur de sa peau, de ses yeux ou de ses cheveux. De plus, il semblait que les humains soient capables de tout faire, pour peu qu'ils s'y consacrent avec ardeur et attention. Enfin, les halfelins étaient de joyeuses créatures, plus petites que les elfes et humains, comme s'ils étaient un mélange des deux autres races. Les halfelins se distinguèrent toujours des autres races par leur inconscience et leur naiveté, qui les amenèrent toujours au mauvais moment au mauvais endroit... Heureusement pour eux, ils étaient plein de ressources, et semble t il dotés d'une chance a toute épreuve. Les humains et les halfelins vécurent toujours plus ou moins en paix sur le Continent, auquel ils donnèrent le nom de Norand.

Le temps passa, Azalar et Lormrig arrivèrent sur Norand. Le Dragon Azur apprit aux trois races l'art de la pêche et de la navigation. Ainsi, des croisements eurent lieu, entre les humains et les elfes, donnant naissance a la race parfois bénie, parfois rejetée des demi-elfes. Lormrig, quant a lui, s'amusa à imiter Isgaard, amusé par la stupidité naïve des halfelins. Les nains naquirent donc des mains du Dragon Gemme. La légende raconte que devant les moqueries de ses frères, Lormrig se serait enterré de honte. Toujours est il qu'il semble avoir gardé une réelle affection pour ses créatures, et il aida celles ci, tant et si bien qu'elles finirent par devenir une des races dominantes de Norand. Puis vint la naissance de Néfalim, le Dragon Etoile. Se défendant difficilement contre leurs prédateurs, les Natifs, alors disséminées en de petits villages, comprirent la nécéssité de se rassembler, afin de pouvoir se soutenir et s'entraider dans les moments difficiles a venir. Aidés par Néfalim, ils réussirent a trouver Lormrig, qui leur enseigna l'art de constuire les villes. Trois villes furent édifiées, trois immenses cités resplendissantes: Norand, ville cosmopolite vouée a Isgaard, portant le nom du qu'Isgaard avait donné a ce monde se voulait la plus belle, la plus riche et la plus puissante de toutes. Kelzan, devint cité de savoir et de magie, fit construire l'Académie, et pria Néfalim de devenir son Dragon tutélaire. Honoré, celui ci accepta. Enfin, Silant, se perchait sur les flancs de la Montagne Eternelle, a l'extrémité Est de Norand. La ville Saphir, comme on l'appela, choisit Azalar, le Dragon de l'eau et du vent, prié par les marins comme Dragon symbolique. Les elfes de Sirmenel, quant a eux, préferèrent conserver la faune et la flore qu'Isgaard avait créées et empechèrent toutes tentatives des autres races pour établir des villes sur l'ile. Sirmenel devint donc un lieu de recueillement, ou seuls les sages elfes choisirent d'habiter, les autres races n'y séjournant bien souvent qu'occasionnellement. Outré de n'avoir pas été choisi, Lormrig s'enterra loin sous terre, utilisant de puissantes illusions pour que les Dragons comme les Natifs ne retrouvent pas sa trace... Malgré cet incident, tout semblait aller pour le mieux et Isgaard était confiant quant a l'avenir de ce monde nouveau, mais néanmoins riche en promesses.

Cependant, le Vol des Dragons arriva... Pendant huit jours et huit nuits, Norand trembla. les elfes de Sirmenel situés sur la cote embarquèrent sur leurs navires, afin d'échapper aux ravages et ainsi espérer survivre. Mais tous ne purent gagner leurs bateaux a temps... Au huitième jour, une flèche rouge sombre s'abattit sur l'ile. Anthiaur, a bout de force, fut vaincu par les démons, avant que ses frères ne puissent venir a son secours. Au moment ou celui ci fut corrompu, toute l'ile de Sirmenel le fut avec lui. Les habitants de l'ile furent transformés. les males elfes se réveillèrent dans des corps qu'ils ne reconnurent pas comme leurs: mi-animaux, mi-elfes, les Asabis, Alufis, Beofals et Belfiirs virent le jour. Sages et humbles, ils accèpterent le fardeau de cette malédiction, et grâce a leurs bateaux, gagnèrent la montagne eternelle, ou ils se réfugièrent. Pour les femelles elfes, en revanche, si leurs corps ne furent que peu altérés, leurs esprits furent tourmentés par les plus féroces démons, si terriblement qu'elles en perdirent la raison, et se transformèrent en tueuses avides de sang. On ne sait comment elles traversèrent les eaux séparant Norand de Sirmenel, mais au matin, elles déferlèrent sur Silant avec une telle ardeur qu'au soir, la ville n'était plus qu'un tas de décombres... Fous de rages, Nefalim et Azalar se lancèrent a leur poursuite, et les auraient exterminées jusqu'a la dernière si elles ne s'étaient pas engouffrées dans les souterrains labyrinthiques de Norand. Furieux, Néfalim décida non pas de les tuer, mais de les maudire: puisqu'elles s'enfoncaient dans les pronfondeurs, elles y resteraient, et leurs peaux seraient à l'image de leurs esprits: noirs.

Silant ne fut jamais reconstruite, et plus jamais les habitants de norand ne se retournèrent vers Sirmenel. Un autre village fut construit a la pointe Occidentale du monde, le Village des Songes, fondé par un groupe de nomades idéalistes, de toutes races...

D'autres races firent leur apparition au cours du temps: les gobelins, orques et autres créatures malfaisantes, qui sortirent du jour au lendemain des forets, et des cavernes, harcelant sans cesse les races "civilisées", au moment ou le village d'Isternerk, dans le désert Akabyrien, déclara avoir apercu un étrange Dragon... Qui plus est, les elfes ne furent pas les seuls a être touchés par la corruption d'Anthiaur: les créatures aquatiques environnant Sirmenel se transformèrent en monstres avides de sang, et de nos jours encore les marins peuvent apercevoir Azalar combattre de terrifiantes créatures...


D'autres races sont venues depuis ces temps lointains s'ajouter a la faune et la flore de Norand. Mais seuls les quatres races des elfes, humains, halfelins et nains ont su imposer leur domination incontestable, bien que certaines régions telles que la Foret de Norand ou la Montagne éternelles restent aux mains d'autres races, se contentant d'une vie retirée et plus ou moins inoffensive...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Scyn



Inscrit le: 17 Fév 2005
Messages: 389
Localisation: Annecy

MessagePosté le: Lun Aoû 01, 2005 8:59 am    Sujet du message: Répondre en citant

Les Humains


Les Elfes


Les Halfelins


Les Nains


Les Orques
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Rêves d'Autres Mondes Index du Forum -> Grimoire des Légendes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème © RAM
Design © yb pour KitGrafik
Contenu © leurs auteurs respectifs